CANADA : Stashing Their Cash

canada, stashing their cash, affaire cahuzac, fraude, blanchiment, argent, paradis fiscal
FRAUDE – Alors que l’affaire Cahuzac truste les colonnes des médias français, Webdoc.fr attire votre attention sur la publication d’un serious game sur les mécanismes de blanchiment d’argent.

Publié par les Canadiens de CBC News, Stashing Their Cash vous propose de vous mettre dans la peau d’un potentiel évadé fiscal canadien. Très canadocentré, notamment sur les accords existants entre les différents paradis fiscaux et le Canada, cette œuvre interactive reste particulièrement riche en enseignements.

D’entrée, Stashing Their Cash vous propose de choisir entre plusieurs paradis fiscaux, et liste les avantages et inconvénients que chacun vous procure. À vous de choisir entre les principautés et petits territoires européens, les îles du Pacifique ou les exotiques archipels des Caraïbes.

Une fois votre destination choisie, il vous faut désormais vous pencher sur la structure de votre montage. Allez vous créer une fondation, une compagnie à responsabilités limités ou un compte individuel ? Chaque solution dispose de ses avantages et inconvénients.

Puis vient le choix la banque à qui vous souhaitez faire confiance, CV à l’appui. Vous apprendrez notamment que la ScotiaBank est présente aux Barbades depuis 1956. La Royal Bank of Canada (RBC) est pour sa part un pilier aux Bahamas depuis près d’un siècle. Si vous préférez l’Europe, HSBC et UBS, en Suisse, vous ouvriront leurs portes sans hésitations.

Le mécanisme est désormais monté. Comment allez-vous transférer votre argent ? Mallettes importées illégalement ? Achat et revente de pierres précieuses ? Les solutions sont multiples et toutes aussi risquées les unes que les autres…  Ensuite, vient logiquement le temps des comptes. En fonction de vos choix, vous pouvez estimer le gain total réalisé grâce à votre fraude. Notre simulation nous a permis d’économiser plus de 500 millions de dollars canadiens de taxes (plus de 375 millions d’euros) sur 25 ans.

Enfin, dernière précaution : comment dépenser cet argent ? Il existe plusieurs mécanismes pour profiter de votre pécule sans pour autant éveiller les soupçons de la justice.

Bref, en dépit d’une interface certes efficace mais manquant cruellement de fantaisie, Stashing Their Cash s’avère être un très bon newsgame. Si vous parlez anglais et que l’affaire Cahuzac a éveillé votre intérêt pour ces montages financiers, foncez !

Cliquez ici pour visionner Stashing Their Cash, un serious game de CBC News