LIBAN : Beyrouth et l’invisible

beyrouth-liban-arts-peinture-portraits
BEYROUTH - Avec un peu de retard, Webdoc.fr vous propose aujourd’hui de vous pencher sur un webdoc indépendant publié en octobre dernier : Beyrouth et l’invisible.

Dans la capitale libanaise, les deux journalistes, à travers le regard de jeunes artistes nés dans les années 80, ont découvert un autre Liban, une autre Beyrouth. Celle que les touristes et les médias ne voient pas. Celle qui, empreinte de poésie, d’utopie et d’imaginaire, a guidé leurs pas au cours de deux voyages, en juillet 2011 puis en janvier 2012.

La ville est donc dévoilée à travers le regard de huit artistes locaux, dont les interviews sont très proprement réalisées. Le webdoc en lui-même est basé sur une architecture très simple, à savoir un menu principal proposant huit entrées vers les vidéos.

Certains travaux des artistes sont également inclus dans ce webdoc, notamment des vidéos de dans leur intégralité, notamment certains de presse de Jana Traboulsi, ou quelques vidéos de Roy Samaha.

Une galerie de portraits très classique, en somme, qui tire très correctement parti des fonctionnalités du logiciel Klynt. Pour rappel, les productions développées sous Klynt V1 sont en Flash et ne sont donc pas compatibles avec les mobiles et tablettes numériques de chez Apple.

En dépit de ce petit point noir, le tout est très correctement réalisé. Le menu principal est lisible. Seul manque à l’appel une petite introduction qui aurait favorisé l’immersion de l’internaute. Car si la page d’accueil est ornée d’un cliché intrigant, l’on rentre très – trop ? – rapidement dans le quotidien des sujets, sans même avoir une vague idée de Beyrouth, son architecture et son ambiance.

Cliquez ici pour visionner Beyrouth et l’invisible, un webdoc indépendant